Délimitations

Les grands paysages girondins dans leur contexte

La Gironde est constituée de paysages très différents, qui s’agencent en grande partie par les coutures des cours d’eau. Au nord, Blayais et Libournais sont encadrés par les forêts du Landais, de la Double et du sud de la Saintonge, qui s’étalent vers l’intérieur du département, s’éclaircissant en lisières progressives pour laisser la place au vignoble. Vers l’est, au-delà de ces bois, le Périgord occupe un vaste territoire, mais sa présence ne se fait pas réellement sentir sur les terres girondines : une transition douce le sépare de l’Entre-Deux-Mers. Celui-ci est aussi en contact avec les Terreforts du Lot-et-Garonne, la vallée du Dropt faisant office de frontière naturelle entre ces deux paysages. Enfin, en rive gauche de la Garonne, le Bazadais annonce déjà les marches et terrasses du Queyran, dans ce même département.
Ainsi, à l’exception notable des paysages des Landes de Gascogne (forêt et littoral), qui se prolongent largement vers le sud jusqu’aux rives de l’Adour, les limites de la Gironde correspondent assez bien à des limites paysagères, mais partout de façon imparfaite, incluant les franges et extrémités des entités voisines.

crédits : Agence Folléa-Gautier

Les dix grands ensembles paysagers du département

Le territoire girondin est traversé et partagé par d’importants cours d’eau, qui ont profondément marqué sa morphologie : Garonne, Dordogne et estuaire de la Gironde sont les principaux acteurs du découpage des paysages du département. Délimitant plaines ou collines, ils "contraignent" aussi fortement les mobilités (après les avoir longtemps encouragées aux temps de la navigation fluviale), ce qui souligne leur vocation de limites. C’est pourquoi les grands ensembles paysagers apparaissent en grande partie définis par le tracé de ces vallées.

L’axe Garonne-Gironde, qui divise le département en deux moitiés bien distinctes, est l’expression la plus évidente de ce rôle : au sud-ouest de cette ligne s’étendent largement les landes girondines, très vaste plaine sableuse quasi-horizontale ; au nord-est, les territoires collinéens de l’Entre-Deux-Mers, du Blayais, ou encore du Landais, offrent un visage radicalement différent. La Dordogne et ses affluents partagent encore ces collines en de petits pays et forment ainsi une mosaïque complexe de paysages.

Mais au-delà d’un découpage du territoire, ces fleuves ont généré au long de leurs berges des conditions particulières et variées. C’est pourquoi les rives concentrent aujourd’hui des paysages singuliers : sols plus ou moins riches, diversité des coteaux, implantations et aménagements humains... Ces larges vallées constituent donc clairement des ensembles distincts dans ce territoire, et pas uniquement des frontières. Elles nécessitent d’être étudiées dans leurs continuités, mais aussi dans leurs diversités.

Sur la façade Atlantique, le littoral, fort différent des Landes qu’il borde bien que l’océan soit à l’origine de ces deux paysages, offre un visage très continu. En effet, les plages, dunes et étangs, organisés en longues séries parallèles, se déroulent du nord au sud avec une régularité remarquable. Seul le Bassin d’Arcachon offre une autre configuration dans son rapport à la mer, ce qui a donné lieu à un développement radicalement différent. Son caractère unique sur l’ensemble des 260 km de côte sableuse aquitaine le rend d’autant plus précieux.

Enfin, l’implantation humaine et l’urbanisation ont formé au fil des siècles, et surtout lors des dernières décennies, des agglomérations si importantes qu’elles constituent en elles-mêmes de nouveaux ensembles paysagers. C’est le cas de la vaste agglomération bordelaise, toujours en expansion, qui produit, par son héritage historique mais aussi par sa croissance contemporaine, des paysages spécifiques.

Au final, le département offre dix grands ensembles de paysages :

  • A. La vallée de la Garonne
  • B. La vallée de la Dordogne
  • C. L’estuaire et ses rivages
  • D. Les franges boisées du nord
  • E. Du Blayais au Libournais
  • F. L’Entre-Deux-Mers
  • G. L’agglomération bordelaise
  • H. Le Bazadais
  • I. Les Landes girondines
  • J. Le littoral atlantique
cartes des grands ensembles paysagers du département
crédits : Agence Folléa-Gautier/Atelier de l'Isthme