2 - Les paysages collinéens
Démarrer le diaporama | Pause

Les socles les plus anciens, qu’il s’agisse des calcaires de l’Entre-Deux-Mers (Oligocène et Miocène, -10 à -37 millions d’années) ou des argiles, sables et graviers des terres du nord (Eocène, -37 à -55 millions d’années), ont longtemps offert leur surface aux attaques du vent et de l’eau. Aujourd’hui s’étendent ici des reliefs de collines arrondies, aux vallons plus ou moins profonds, résultats de cette lente érosion sur des roches malléables. La variété des pentes, de leurs expositions et des substrats qui les recouvrent offre, dans toute la moitié nord-est du département, une mosaïque complexe support de multiples usages agricoles. C’est donc à l’est de l’axe Garonne-Gironde que se trouvent les paysages les plus variés, autant par la configuration de leurs reliefs (collines plus ou moins arrondies, plateaux découpés de vallons, vallées plus ou moins larges, coteaux raides ou douces plaines...) que par l’occupation humaine du territoire.