6 - Vignoble et biodiversité
Démarrer le diaporama | Pause

La diversité des terroirs viticoles est intimement mêlée aux mêmes facteurs et conditions de sols, d’exposition, de présence d’eau… Il constitue le grand patrimoine paysager emblématique de la Gironde.

Par son étendue, il est prédominant sur le plan paysager, jusqu’à être « omnipotent » dans les terroirs les plus prestigieux (Haut Médoc, Pomerol et Lalande de Pomerol) ne laissant plus d’espace pour des milieux moins cultivés. Sur ces vignobles, la conduite de la vigne en fait une culture sans grand intérêt écologique et même ayant des incidences environnementales négatives (érosion des sols, drainage, traitements phytosanitaires, désherbage chimique…). Les quelques tulipes sauvages encore visibles au printemps entre les rangs de vigne le sont dans les petits vignobles, soumis à une conduite plus extensive, ou sur les quelques vignobles bénéficiant de pratiques raisonnées.